Comment rémunérer vos stagiaires

A partir de 2 mois de stage, l’employeur doit obligatoirement rémunérer un stagiaire. Celui-ci reçoit une gratification. Pour un stage d’une durée inférieure à 2 mois la gratification est facultative.

Le calcul de la durée du stage est basé sur 7 heures de travail par jour et 22 jours de présence consécutifs ou non équivalent à 1 mois de stage.  La gratification est donc due après 44 jours ou 308 heures de stage.

Depuis le 1er janvier 2018, en raison de l’augmentation du montant du plafond horaire de la sécurité sociale 2018, le montant minimum de la gratification a également augmenté et est actuellement de 3,75 € par heure de stage.

Lorsque la gratification est inférieure ou égale au minimum légal, l’employeur est exonéré de toute cotisation sociale. Lorsqu’elle est supérieure, l’entreprise ne paye de charges que sur la partie excédentaire par rapport au minimum.

Pour le stagiaire, la gratification est exonérée d’impôt sur le revenu.

Maryse Cadei-Greichgauer

Source : code du travail

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.