Droit syndical

Droit reconnu à tous les salariés dans toutes les entreprises. Il doit s’exercer dans la limite du respect de la liberté individuelle du travail. L’employeur est tenu à une obligation de neutralité absolue à l’égard des syndicats.

Je reste au courant de l’actualité RH et formation